Une sorte de journal — 23 mai 2015

Onglets principaux

Je pose tout ça dans des boîtes blanches et quand je ferme le couvercle ce n'est plus qu'une boîte blanche exactement ce qu'il fallait une petite boîte blanche anodine et carrée ; la plage était comme repassée le vent puis les tracteurs qui passaient le matin poursuivant les joggeurs ; ce pourrait être ici devenir vieux immensément et passer tout le jour à compter ce qui reste d'heures à me souvenir de peaux qui étaient des histoires sans fin où se perdaient mes mains - elles sont devenues des parchemins.