Une sorte de journal — 29 mai 2016

Onglets principaux

Cerf aux abois par Desportes

Une pluie lente et violente ; au matin hier puis là une meute dans le lointain, cette symphonie de chiens, elle viendrait du passé que ce serait pareil, je pense grand veneur, j'entends une rage folle ; plus de textes maintenant, du sable seulement, la possible page blanche.

Illustration : By SP — coll. priv., Public Domain

Licence Creative Commons