Cantique du labeur

Onglets principaux

Sydney, immeuble de bureaux

N’oubliez pas la réunion de 9 heures celles de 10 heures 11 heures midi 13 heures 14 heures oubliez celle de 16 heures vous n’êtes pas convié ne pourrez jamais en voir le compte-rendu passez au brief de 15 heures pensez au pot de départ de Jeanne même si vous ne savez pas qui est cette personne pensez à changer votre mot de passe à arroser la plante à remettre du papier dans l’imprimante à lire plusieurs fois vos mails puisqu'un piège s’y dissimule peut-être sous quelques innocentes omissions pensez bien à sourire à rester dans la course à être de tout projet même ceux qui ont déjà la mort aux trousses et à l'issue de chaque moment ayez des notes même sans sens ayez des notes toujours des notes cela seul compte.

Soyez innovant inventif créatif travailleur empli de joie soumis silencieux respectueux n’oubliez pas la hiérarchie restez toujours dans le rang pensez au dossier X puis au dossier Y gardez vos pièces pour un café restez sur la réserve soyez discret entraînez-vous à baisser le regard si la machine plante accusez la machine ayez l’œil sur le temps surveillez les horloges surveillez vos collègues surveillez vos amis pensez aux gains de production à l'entreprise à votre compétitivité gardez un peigne en poche du déo au tiroir le séminaire demain sera sans doute intéressant et s'il faut en passer par là approuvez toutes les idées neuves même si elles ont l'âge de votre mère quoi qu'il arrive ne reconnaissez jamais d'erreurs vous trouverez bien une excuse ou quelque victime toute proche à accuser.

Gardez de quoi occuper le stagiaire pensez à changer de cravate soyez toujours au premier rang pendant les grandes messes entraînez-vous et opinez du chef sans que cela paraisse ostentatoire gardez pour vous remarques critiques idées intéressantes dites oui à tout ce qui arrive d’en haut toujours non à ce qui remonte d’en bas soyez impitoyable au moment des répartitions espaces bureaux ne faites rien sans ordre précis ayez toujours une anecdote invérifiable sur chaque collègue dans l’ascenseur choisissez l’étage le plus haut si c'est possible jetez un oeil aux SMS dans ce smartphone oublié là détruisez sans ciller la carrière du moindre à vous qui s'opposera apprenez à parler sans jamais ne rien dire la langue de bois est un vrai sport demeurez affûté si un sujet devient une mode soyez de ceux qui savent même si vos mots sont vides de sens l'important c'est la poudre.

Ne soyez pas avare de mesquineries ne prenez nulle position qui ne soit celle de votre supérieur riez à ses dépens seulement rentré chez vous à la cantine mangez le moins possible ayez un bon médecin un bon psychiatre un bon amant inscrivez-vous à toutes les formations n’oubliez pas l’attestation et pour l'hôtel prenez autant d'étoiles que possibles repérez dans chaque moment comment en tirer plein parti à votre carrière sacrifiez tout et spécialement ceux qui viennent dessus la route trouvez toute méthode géniale pour peu qu'elle soit nouvelle inscrivez-vous dans les groupes de travail sabotez ceux où vous n'êtes pas gardez des traces de tout votre mémoire est une arme massive l'organigramme un programme de bataille s'il faut coucher que le but soit à la hauteur votre plaisir c'est une ligne dans votre CV.

Ne ratez aucune occasion de ne rien faire sautez sur celles qui vous permettent de nuire ayez l'air occupé cachez dans vos tiroirs ces revues inutiles cachez aussi dessous le dossier essentiel que recherche votre ennemi laissez à chaque instant votre porte fermée repérez dès l’entrée toute histoire de fesses sachez monnayer votre silence à chaque fois que nécessaire mentez sans hésiter et sans remord aucun surveillez les alliances y compris celles des doigts lorsqu’une fête s’annonce affûtez vos couteaux occupez le buffet rapprochez-vous des ivres des hommes de pouvoir l'alcool rend les puissants toujours trop diserts écoutez sans rien dire dites des choses banales remplissez les verres vides et écoutez encore souvenez-vous de tout et de qui part quand puis de qui suit lequel il n'y a pas de hasards seulement de quoi œuvrer dans les jours qui viennent.

Licence Creative Commons