Une sorte de journal — 07 juillet 2016

Onglets principaux

Nous sommes toujours au bout du monde, nous nous penchons, nul vide devant, nous continuons ; lui regardant porte sa tristesse ; je me souviens de tous mes rêves et du silence venant ensuite.