Révision de Cinquante #2 du mer, 08/17/2016 - 20:50

Personne sans doute pour miser un kopeck, moi le premier, sur mes chances d'entrer là un jour — il y avait eu les deux échecs avant, l'éloignement aussi entre les chemins pris avant du côté des techniques, du scientifique, et celui-là maintenant emprunté, la langue, le verbe, le flou aussi qui est comme la seule forme où l'on puisse être précis je crois, mais finalement voilà, après un été long comme jamais et octobre déjà entamé il est temps d'arriver sur l'île