Une sorte de journal — 30 octobre 2016

Onglets principaux

Il faut nourrir les morts — pas une phrase douloureuse, juste un constat venu de loin dedans ; la première fois, voir l'océan, et croire qu'il était tombé droit dans l'horizon ; ils marchent au bord du monde comme s'ils allaient vers quelque part.