Une sorte de journal — 10 octobre 2016

Onglets principaux

Des jours à vide esprit, la brume où l'on patauge, une bauge suivie par le crissement, la nuit venant — nos ailleurs penchent chaque matin plus ; voir ce qui demeure invisible.