Une sorte de journal — 12 juin 2016

Onglets principaux

Il y a tellement de mots, je ne sais où aller — le web qu'on picore, c'est des miettes partout qui sont un pain après germant tout seul la nuit ; juste des trouées vagues d'un bleu encore lavé puis ça commence bref à grandes gifles froides ; quelque chose va venir, la vallée s'est noyée.