Onglets principaux

Une carcasse de cochon ouverte en deux

Les saules sont toujours là. Les hommes qui fumaient ont disparu. Il n'y a plus de robes fleuries à l'horizon. Quand on escalade le talus, on voit de gigantesques nénuphars qui envahissent la moitié du silence. Revenu au bitume, encore quelques frôlements, des branches d'arbres, de petites routes ensuite. Presque des chemins. Une ferme si isolée qu'on en frissonne, dans la ligne droite. L'usine enfin. On distingue parfois le panache de sa cheminée.