Révision de Les journaux du virus #3 du dim, 03/15/2020 - 09:14

Des rumeurs toisant l'air parlent de villes abandonnées. Nos vides sont devenus nos vies. Ce n'est pas une file d'attente, c'est un anniversaire. Le soleil ras nous toise chaque matin. Maintenant que plus personne n'y marche, nous retrouvons le visge du bitume.