Révision de Clone de Une nostalgie, Robert — Une basse du ven, 04/05/2019 - 18:50

Et quand bien même je sais n'avoir été Robert Smith qu'un peu, très peu, inutile de se mentir, la soirée maintenant lointaine où j'ai voulu l'être a été une danse avec le ridicule, il reste donc cette sorte de nostalgie et puis des souvenirs faisant refrains dans les jours s'écoulant, ce pourrait devenir une chanson, des bribes de paroles, la trame est là où ne manquent qu'une ligne de basse, un battement, le claquement de la batterie, cet aigu des guitares que je repère sitôt leur cri, ce moment qui revient souvent, c'est un soir d'hiver au moins, la pleine période des fêtes dans le mortel ennui qu'elles portent, aussi loin que remonte ce qui me sert de mémoire il y a cet abîme de noël, la tristesse que j'ai quand j'y repense prend toujours apparence de cadeaux qui une fois déballés, déchiquetés, étaient des avions d'un gris pâle kaki et pourquoi j'ai senti alors un très grand vide s'ouvrir je ne sais pas mais revenons à nos moutons...

Licence Creative Commons