Révision de Back USA #6 du lun, 08/19/2013 - 08:08

(...) son petit nom à lui entre nous en murmurant l'appelant le con avec ses cheveux courts gras collés son sourire niais sa chemise toujours froissée même repassée de frais sortant de sa cellophane neuve et les vacheries ne manquant pas dans sa tête de malade je parle même pas des mains traînant au cul des filles serveuses bloquées dans la réserve derrière la caisse obligées de sourire parce que devant c’était le roi le client roi le roi obèse le con souvent on se disait qu’on allait l’attacher le con et le bourrer jusqu’à le faire crever de ses burgers ses frites ses trucs à boire brassés fouettés glacés machin le remplir avec ça jusqu’à ce qu’il en crève comme ça dans son vomi assis ficelé sur sa chaise moche dans son fast-food tout autant moche et froid et gris malgré les couleurs fausses étalées là partout et la musique sortant des murs des plafonds des oreilles à force de l’entendre dans sa boucle chaque jour de l’été immobile lourd lent n’en finissant jamais ou seulement dans un automne pareil mais chaud en moins...

Licence Creative Commons