Révision de Clone de Une nostalgie, Robert — Un jardin anglais du mar, 04/09/2019 - 20:16

(...) il y a loin de nous alors et là tellement que même parfois sans trop savoir ce qui fait naître cela on pense à Siouxsie qu'on imagine, allez savoir pourquoi, en bientôt vieille lady s'occupant à tailler des roses dans le jardin de son cottage, les clichés très anglais ont une vie dure, et si au portail quelqu'un bouscule la cloche c'est Robert Smith, ce vieux Robert qui rend une petite visite inattendue, on se demande de quoi ils parlent dans le vert tendre du printemps, la folie des iris, peut-être de celui qu'on était quand ils étaient qui ils étaient.