Les petites partitions de douleur (5)

La parole se taille une sente de peine et l'on écoute, tendu, cette nuit qui s'avanc

Heureusement, le sel d'abîme a des vertus calmantes

rien ne sert de mourir : on aime déjà.

Arpa n° 69, juin 1999, pp. 80-81