Salon d'attente (2)

Comme cela tout glissait dans une indistincte bruine d'humains allant venant dans tous les sens devant des bornes disons automatiques s'agitaient des ombres pressées pourrais-je un jour de toutes ces figures frôlées faire témoignage c'était comme de guetter au bord de l'océan que rentrent au port les marins du matin comme d'attendre quelque part que quelqu'un vous arrive comme espérer que sur le quai soit attentif celui ou celle que vous n'espériez pas de profil la femme là-bas assise me rappelait mais qui ma mémoire était à nouveau à marée basse laissant échouer là quelques branchages quelques rochers tous lessivés j'ai frotté mes doigts gourds souri à l'inconnue qui donc le resterait regardé l'heure qui fondait sur l'horloge d'alu brossé et mon voisin avec sa bonne et franche face de paysan j'ai su qu'il était temps de m'en aller pour ce jour-là quand plus personne n'a eu figure humaine.