Onglets principaux

Il faut s'y méfier des virages. Des herbes hautes froissées. Des animaux qui passent à l'improviste jaillis d'on ne sait où quand ils ne sont pas soupçonnés. Des promeneurs prenant la route pour un sentier facile. Des chasseurs perdus au fond des blés, des ares de maïs d'où leurs têtes, leurs yeux, ne dépassent pas. Leurs nerfs ont la gâchette facile. Ils prennent le moindre mouvement saisi du coin de l’œil pour un sanglier fou. C'est parfois simplement une auto qui passait dans l'aube seulement levée mais la balle est tirée.