Cinquante #23

Onglets principaux

Couloirs, des kilomètres, étages, une poignée, et là-dedans des hommes à monter l'hôpital, c'était chantier et là c'était la fin, les peintres passent toujours les derniers, l'été allait se terminer aussi, il y avait partout des transistors posés défoncés salis tachetés de peinture arc-en-ciel, d'une zone à l'autre ça hurlait tout le temps, en bas il y avait aussi des charpentiers, une paire, une sorte de duo comique à force, ils s'engueulaient sans cesse et l'un disait à chaque fois Victor mais pourquoi tu t'énerves ?, le jeu aussi de l'équipe d'électriciens c'était avec leur cloueuse de fixer sur le sol béton encore à nu les pots de peinture vides, on appelait ça des camions, j'ai eu droit à la blague du bizuth, file donc me chercher rez-de-chaussée le camion vide, on descendait sans oser demander de quel camion il était là question, le midi c'était les gamelles, celles mouchetées qui réchauffaient au brûleur large à gaz plongées dans un camion plein d'eau, j'ai peint cet été là des centaines de murs carrés d'une teinte saumon vraiment très moche, je ne savais plus à force où j'en étais, toutes les chambres pareilles, et les couloirs encore bien pires, on finissait par se perdre dans le plat des parois et le bruit du rouleau, le soir il fallait se rincer les mains au white spirit, se souvenir de ça, de sa peau décapée au white spirit, du parfum qu'on portait.

Maintenant dedans ces chambres il y a eu des centaines de morts certainement et les gars du chantier j'en sais certains partis aussi, à regarder l'image je me rends compte que la bâtisse était une extension de cet autre morceau ancien tout blanc, j'avais oublié ça et pareillement que nous ne nous garions jamais je crois avec la vieille estafette blanche sur le parking en vue ici mais sur le bas, dans le fracas vert emmêlé des buissons des gravats — le hall j'y suis entré depuis mais ce n'est pas de très bons souvenirs ou bien c'était ailleurs, en attendant j'entends toujours le bruit humide que faisait le rouleau, et les voix qui gueulaient même quand ceux qui gueulaient sont à présent dessous la terre à ne plus entendre rien.

Licence Creative Commons