Libérons Anne Frank

Onglets principaux

(Mise à jour du  vendredi 06 novembre 2015)


J'ai reçu hier par courriel une mise en demeure du Livre de Poche, éditeur français d'Anne Frank pour les versions ici diffusées.

Je retire donc sous la menace de poursuites que contient cette mise en demeure les liens et fichiers concernés.

Comme on me reproche aussi de faire de la propagande, je m'empresse enfin de battre ma coulpe et de vous dire que c'est pas bien de diffuser gratuitement les textes d'une petite fille morte dans un camp de concentration il y a 70 ans — non, vraiment, c'est pas bien.

Bisous.



(MàJ) Je vous invite à lire ce billet qui redonne le contexte

et les questions que soulève cette diffusion.


 


Je vous la fais courte : le Journal d'Anne Frank devait s'élever dans le domaine public en 2016, mais finalement non, pour de très sordides histoires d'ayants-droits.


Vouloir se faire du fric sur le dos d'une petite fille morte dans un camp de concentration est à vomir, et ça suffit. Solidaire d'Affordance qui a tout dit, et magnifiquement, je diffuse donc le Journal ici en epub, et là dans une autre version (non censurée). Enfin, un torrent.


Cette diffusion, techniquement illégale, est moralement essentielle à mes yeux. J'ai choisi de quel côté j'ai envie d'être. À vous de choisir le vôtre en diffusant en ligne et publiquement ces fichiers.


(update — les compagnons)


Illustration : Anne Frank Diary at Anne Frank Museum in Berlin

par Heather CowperCC-BY

Licence Creative Commons