Nos mots (3)

Palimpseste de la nuit son insomnie qui ne sert donc qu'à ça installer ta dérive te faire te perdre dans une carte n'existant pas secrète géographie de toi où tu demeures perdu errant rêvant à quoi des ailleurs inconnus des terres distantes de toi des oiseaux sans regards tichodromes d'arc-en-ciel et puis leurs vols rasants dans la lâcheté du crépuscule la fuite du jour las à moins que ce ne soit l'aube déjà pour toi tu ne sais plus dans quel infime repli du temps tu es roulé dans quel linceul tu attends patient la levée des absences.

Le texte tel qu'il s'écrit
Vos mots

Commentaires

Ressenti une émotion profonde en lisant ce texte. Merci à vous.