https://www.face-ecran.fr/ fr Comment je n'ai pas tué François Mitterrand #8-2021-2 https://www.face-ecran.fr/2021/10/22/comment-je-nai-pas-tue-francois-mitterrand-8-2021-2 <span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden">Comment je n&#039;ai pas tué François Mitterrand #8-2021-2</span> <div class="field field--name-field-illustration field--type-image field--label-hidden field__item"> <a href="https://www.face-ecran.fr/sites/default/files/10711509313_65972bdeaf_z.jpg" title="Tas de bois fendu" data-colorbox-gallery="gallery-texte-2328-tBL7FZEgSYk" class="colorbox" data-cbox-img-attrs="{&quot;alt&quot;:&quot;Tas de bois fendu&quot;}"><img src="/sites/default/files/styles/medium/public/10711509313_65972bdeaf_z.jpg?itok=AjSBDU8p" width="220" height="165" alt="Tas de bois fendu" loading="lazy" typeof="foaf:Image" class="image-style-medium" /> </a> </div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><a title="Voir le profil utilisateur." href="/artistes/1" lang="" about="/artistes/1" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">dbourrion</a></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">ven 22/10/2021 - 18:36</span> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Dans l'autobus il n'y a plus que moi. Et le chauffeur, dans sa blouse grise, qui termine sa tâche. Sort et puis range le disque en plastique mou qui témoigne de son labeur. Qui est caché (le disque couvert de minuscules lignes noires sur fond blanc disant le temps et la vitesse) sous une sorte de compteur se basculant avec une clef — je voyais ça, aussi, dans les camions environnants. Puis qui se lève (le chauffeur), éteint son transistor encore chuchotant, enlève sa blouse puisque tout est fini. Quitte son poste, en entrouvrant, fermant, la sorte de portique métallique le séparant des voyageurs. De nous. De notre agitation en temps normal, de notre rien ce soir. Puis va pour parcourir les sièges tous vides ou presque puisque je reste, vérifier que nul sac, un pull, un bonnet ou une pince à cheveux, n'a été oublié. Qui resterait là oublié de partout durant les deux mois qui commencent. Lève la tête, et me découvre, toujours assis, comme paralysé. Sur ma banquette au fond. Caïd solitaire dont nul ne peut avoir peur — nul ne sachant les noirs desseins s'agitant dans ma tête. Enfin, s'agitaient jusque-là, puisque maintenant, depuis l'épisode des mains, je suis un arbre sous la bourrasque de ses sentiments.</p> <p><em>Image : <a href="https://www.flickr.com/photos/cactusbones/">Cactusbones</a> — <a href="https://www.flickr.com/photos/cactusbones/10711509313">I love splitting wood</a> — <a href="https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/">CC BY</a> </em></p> </div> <section class="field field--name-comment-node-texte field--type-comment field--label-hidden comment-wrapper"> </section> Fri, 22 Oct 2021 16:36:42 +0000 dbourrion 2328 at https://www.face-ecran.fr Comment je n'ai pas tué François Mitterrand #8-2021 https://www.face-ecran.fr/2021/10/10/comment-je-nai-pas-tue-francois-mitterrand-8-2021 <span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden">Comment je n&#039;ai pas tué François Mitterrand #8-2021</span> <div class="field field--name-field-illustration field--type-image field--label-hidden field__item"> <a href="https://www.face-ecran.fr/sites/default/files/10711509313_65972bdeaf_z.jpg" title="Tas de bois fendu" data-colorbox-gallery="gallery-texte-2327-tBL7FZEgSYk" class="colorbox" data-cbox-img-attrs="{&quot;alt&quot;:&quot;Tas de bois fendu&quot;}"><img src="/sites/default/files/styles/medium/public/10711509313_65972bdeaf_z.jpg?itok=AjSBDU8p" width="220" height="165" alt="Tas de bois fendu" loading="lazy" typeof="foaf:Image" class="image-style-medium" /> </a> </div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><a title="Voir le profil utilisateur." href="/artistes/1" lang="" about="/artistes/1" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">dbourrion</a></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">dim 10/10/2021 - 11:46</span> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Ce jour précis, le fond sonore de la scène coule d'un transistor. Mais pas le minuscule caché dessous mon lit, qui y reste toujours, ne sort jamais de l'ombre où courent des moutons de poussière. Cette fois, c'est une grosse machine maculée de peinture. Devenue on ne sait pourquoi trop lourde, ou moche, pour demeurer sur les chantiers d'où elle vient. À moins qu'un autre, plus gros, à la puissance plus élevée, ait pris sa place. Doté peut-être, pour le nouveau qui à cette date doit déjà être recouvert de toutes les scories qu'on trouve sur un chantier, d'un lecteur à cassettes. Permettant de se détacher de la dictature du flux de la radio. De choisir sa musique. De remplir les espaces déjà sonores des bruits que font toutes les machines, les ouvriers, avec <em>SA</em> propre mélodie. Venant au-dessus des autres, ou à côté, y mettre du sien. Rendre le mille-feuille encore plus dense aux oreilles. Plus plein. Puisque quand même, le jeu quand on travaille dans ces lieux semble d'être de tout remplir jusqu'à ce que ça déborde par les fenêtres, les portes même pas encore posées. Puisque comme dans tout chantier, des retards font qu'il manque des morceaux. Empêchant les autres corps de métier de faire leur part à temps. Jusqu'au moment où, excédés ou bien pris à la gorge par leurs propres délais, leurs engagements, ils attaquent leur tranche. Sans plus vraiment tenir compte des manques. En s'arrangeant. On trouverait ensuite une solution. On s'arrangerait. On bricolerait pour que ça tienne. Fonctionne. Surtout, ne se voie pas. Pas tout de suite. Il fallait juste que ça tienne le temps de la visite finale actant de la bonne facture des travaux qui étaient prévus.</p> <p><em>Image : <a href="https://www.flickr.com/photos/cactusbones/">Cactusbones</a> — <a href="https://www.flickr.com/photos/cactusbones/10711509313">I love splitting wood</a> — <a href="https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/">CC BY</a> </em></p> </div> <section class="field field--name-comment-node-texte field--type-comment field--label-hidden comment-wrapper"> </section> Sun, 10 Oct 2021 09:46:44 +0000 dbourrion 2327 at https://www.face-ecran.fr Une sorte de journal — 07 octobre 2021 https://www.face-ecran.fr/2021/10/07/une-sorte-de-journal-07-octobre-2021 <span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden">Une sorte de journal — 07 octobre 2021</span> <div class="field field--name-field-illustration field--type-image field--label-hidden field__item"> <a href="https://www.face-ecran.fr/sites/default/files/IMG_20211004_125806.jpg" title="Façade et bleu du ciel" data-colorbox-gallery="gallery-texte-2326-tBL7FZEgSYk" class="colorbox" data-cbox-img-attrs="{&quot;alt&quot;:&quot;Façade et bleu du ciel&quot;}"><img src="/sites/default/files/styles/medium/public/IMG_20211004_125806.jpg?itok=WlIia55t" width="220" height="124" alt="Façade et bleu du ciel" loading="lazy" typeof="foaf:Image" class="image-style-medium" /> </a> </div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><a title="Voir le profil utilisateur." href="/artistes/1" lang="" about="/artistes/1" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">dbourrion</a></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">jeu 07/10/2021 - 17:50</span> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Un printemps éternel —<br /> c'est l'homme qui n'a qu'une ombre<br /> dans le chemin qu'il pioche.</p> <p><em>Je suis mon solitaire sillon.</em></p> </div> <section class="field field--name-comment-node-texte field--type-comment field--label-hidden comment-wrapper"> </section> Thu, 07 Oct 2021 15:50:38 +0000 dbourrion 2326 at https://www.face-ecran.fr Comment je n'ai pas tué François Mitterrand #7-2021 https://www.face-ecran.fr/2021/10/02/comment-je-nai-pas-tue-francois-mitterrand-7-2021 <span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden">Comment je n&#039;ai pas tué François Mitterrand #7-2021</span> <div class="field field--name-field-illustration field--type-image field--label-hidden field__item"> <a href="https://www.face-ecran.fr/sites/default/files/Elections-1981-rose.png" title="Foule après l&#039;élection de 1981 - une rose émerge" data-colorbox-gallery="gallery-texte-2325-tBL7FZEgSYk" class="colorbox" data-cbox-img-attrs="{&quot;alt&quot;:&quot;Foule après l&#039;élection de 1981 - une rose émerge&quot;}"><img src="/sites/default/files/styles/medium/public/Elections-1981-rose.png?itok=PMGY_OVy" width="220" height="143" alt="Foule après l&#039;élection de 1981 - une rose émerge" loading="lazy" typeof="foaf:Image" class="image-style-medium" /> </a> </div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><a title="Voir le profil utilisateur." href="/artistes/1" lang="" about="/artistes/1" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">dbourrion</a></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">sam 02/10/2021 - 18:25</span> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Pour le moment, ça continuait. Comme s'il pouvait mettre en place l'alternance, la rupture dont il prétendait être le porteur. Tel un train à présent sur ses rails avançant. Ce qui aboutissait dans les journaux à des articles longs plus que le poisson qu'ils emballaient. Des débats à la radio, la télévision, pour nous incompréhensibles. Dont nous ne savions pas qu'ils se terminaient, la caméra éteinte, autour d'une table de brasserie où tous se retrouvaient en se tutoyant. Après avoir joué à faire déraper leurs échanges publics en foire d'empoigne entre chevelus d'une part, rasés de très frais de l'autre. Dans des simulacres théâtraux nous échappant parce que nous n'avions pas les outils pour les comprendre. Pas le vocabulaire. Pas les codes. Pas la culture. Confits que nous étions dans notre naïveté, aussi, nous amenant à croire que tout cela était <em>du vrai</em>. N'était pas juste un spectacle dans lequel se lançaient des individus issus, en fait, quasi toujours, des mêmes écoles. Des mêmes parcours. Des mêmes lieux dont nous n'avions pas la moindre idée. Où nous n'irions jamais. Où l'on ne nous laisserait même pas entrer, d'ailleurs, si nous l'avions tenté. Avec nos fringues mal taillées achetées sur les étals des marchés du mercredi. Aux couleurs mal assorties, criardes, nous marquant plus sûrement que des fers rouges. Dans nos chaussures à dix francs qui nous faisaient autant d'années si l'on pouvait. Si elles tenaient. Ce qui n'arrivait pas souvent tant on avait à les porter chaque jour puisque c'était la seule paire que nous avions. Issue souvent des pieds de nos aînés. Au mauvais cuir déjà tellement déformé que c'était à nos pieds de s'y faire maintenant. Avant, parfois, par miracle si elles résistaient encore, que vienne le tour de ceux de nos cadets.</p> </div> <section class="field field--name-comment-node-texte field--type-comment field--label-hidden comment-wrapper"> </section> Sat, 02 Oct 2021 16:25:51 +0000 dbourrion 2325 at https://www.face-ecran.fr Comment je n'ai pas tué François Mitterrand #6-bis-2021 https://www.face-ecran.fr/2021/09/26/comment-je-nai-pas-tue-francois-mitterrand-6-bis-2021 <span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden">Comment je n&#039;ai pas tué François Mitterrand #6-bis-2021</span> <div class="field field--name-field-illustration field--type-image field--label-hidden field__item"> <a href="https://www.face-ecran.fr/sites/default/files/screenshot-VGE-2021.09.26-08_48_09.png" title="Discours de départ - VGE -1981" data-colorbox-gallery="gallery-texte-2324-tBL7FZEgSYk" class="colorbox" data-cbox-img-attrs="{&quot;alt&quot;:&quot;Discours de départ - VGE -1981&quot;}"><img src="/sites/default/files/styles/medium/public/screenshot-VGE-2021.09.26-08_48_09.png?itok=gk9z7B_-" width="220" height="112" alt="Discours de départ - VGE -1981" loading="lazy" typeof="foaf:Image" class="image-style-medium" /> </a> </div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><a title="Voir le profil utilisateur." href="/artistes/1" lang="" about="/artistes/1" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">dbourrion</a></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">dim 26/09/2021 - 08:54</span> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Je me suis longtemps demandé, me demande encore, ce qu'il a fait ensuite. Une fois la pièce quittée. S'il l'a quittée. S'il n'est pas resté hors-champ, justement. Regardant depuis son bout de lorgnette le bureau, le fauteuil, le bouquet, les feuillets. Les micros dans lesquels il avait cessé de parler, mais ce n'était pas le silence. Et surtout, fixant la caméra filmant encore un rien soigneusement choisi. Pensé. Préparé pour être exactement ce qu'il était : le rien. Je me demande s'il n'est pas resté là un bon moment. Même après l'arrêt de la diffusion. Seul dans son coin, debout, sans que personne de son équipe n'ose le déranger. Le tirer des pensées où il était. Imaginant, au bout de l'incroyable enchaînement d'objets techniques dont la caméra n'était que la partie visible, un point d'entrée, les millions de Français restant face à leurs écrans scintillants. Scotchés. Attristés, joyeux, indifférents. Ouvrant peut-être une bouteille de champagne, de mousseux. De blanc. De tout ce qu'on peut boire pour fêter une victoire. Ou pour oublier la défaite. Préparant le repas du lendemain qui serait là malgré tout. Lavant les dents des enfants avant que de les coucher. Terminant le repassage à même la table de la cuisine. Lisant un livre qui ne serait jamais terminé. Ou relu quinze fois dans une vie. Mangeant. Oubliant de manger avec leur fourchette suspendue dans l'air face à ce rien construit dans une salle de l'Élysée. Se disputant pour des histoires qui les conduiraient au divorce mais dont ils ne se souviendraient même plus, bien des années après. Tricotant une brassière pour le petit dernier. Faisant l'amour pour faire le suivant. Somnolant du fait d'un verre de trop. De bien trop de travail. De trop de tout. Mourant et parfois seul comme personne. Que sais-je, à dire vrai ? Que dire, aussi ? La liste des possibles était trop longue. D'autant que cela ne me regarde évidemment nullement. Pas beaucoup plus que lui, fût-il le président, et même sortant, de toute cette troupe hétéroclite. Presque une cour des miracles. Pas loin, sans vouloir vexer personne.</p> </div> <section class="field field--name-comment-node-texte field--type-comment field--label-hidden comment-wrapper"> </section> Sun, 26 Sep 2021 06:54:49 +0000 dbourrion 2324 at https://www.face-ecran.fr Comment je n'ai pas tué François Mitterrand #6-2021-3 https://www.face-ecran.fr/2021/09/22/comment-je-nai-pas-tue-francois-mitterrand-6-2021-3 <span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden">Comment je n&#039;ai pas tué François Mitterrand #6-2021-3</span> <div class="field field--name-field-illustration field--type-image field--label-hidden field__item"> <a href="https://www.face-ecran.fr/sites/default/files/screenshot-www.papierpeintdesannees70.com-2021.09.05-17_46_23_0.png" title="Papier peint orange-brun-rouge années 1970-1980" data-colorbox-gallery="gallery-texte-2323-tBL7FZEgSYk" class="colorbox" data-cbox-img-attrs="{&quot;alt&quot;:&quot;Papier peint orange-brun-rouge années 1970-1980&quot;}"><img src="/sites/default/files/styles/medium/public/screenshot-www.papierpeintdesannees70.com-2021.09.05-17_46_23_0.png?itok=Fy5YSpxv" width="220" height="119" alt="Papier peint orange-brun-rouge années 1970-1980" loading="lazy" typeof="foaf:Image" class="image-style-medium" /> </a> </div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><a title="Voir le profil utilisateur." href="/artistes/1" lang="" about="/artistes/1" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">dbourrion</a></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">mer 22/09/2021 - 21:36</span> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Et puis, peut-être, piocher un peu dans les porte-monnaies de nos mères imprudentes. C'était toujours la même scène. la maison vide. Le calme. La tentation. Le porte-monnaie on sait où il se range. On s'en approche, tous les sens aux aguets. Dedans le ventre, on sent cette petite bête, mélange de crainte et d'une excitation dont on pourrait vite devenir dépendant. Dans le tiroir de la commode, c'est une bourse noire aux fermoirs argentés dont le centre est à peine replet. On pose sa main dessus, on tend l'oreille, on se saisit. On ouvre les mains tremblantes. Entre les plis, il n'y a pas grande fortune, quelques petits billets, des pièces. Un chapelet qui vient rappeler le péché. Du doigt, on touille tout ça, cette tentation encore. On réfléchit. Tout l'art est de prendre suffisamment pour que cela en vaille la peine. Pas trop, pour que le crime reste invisible, et donc à jamais impuni. Du moins sur cette terre puisque le chapelet nous a rappelé qu'on paiera tout ça plus tard, ailleurs. Dans un enfer où seule consolation, brûlera aussi le président au crâne lisse.</p> </div> <section class="field field--name-comment-node-texte field--type-comment field--label-hidden comment-wrapper"> </section> Wed, 22 Sep 2021 19:36:27 +0000 dbourrion 2323 at https://www.face-ecran.fr Comment je n'ai pas tué François Mitterrand #6-2021-2 https://www.face-ecran.fr/2021/09/19/comment-je-nai-pas-tue-francois-mitterrand-6-2021-2 <span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden">Comment je n&#039;ai pas tué François Mitterrand #6-2021-2</span> <div class="field field--name-field-illustration field--type-image field--label-hidden field__item"> <a href="https://www.face-ecran.fr/sites/default/files/screenshot-www.papierpeintdesannees70.com-2021.09.05-17_46_23_0.png" title="Papier peint orange-brun-rouge années 1970-1980" data-colorbox-gallery="gallery-texte-2322-tBL7FZEgSYk" class="colorbox" data-cbox-img-attrs="{&quot;alt&quot;:&quot;Papier peint orange-brun-rouge années 1970-1980&quot;}"><img src="/sites/default/files/styles/medium/public/screenshot-www.papierpeintdesannees70.com-2021.09.05-17_46_23_0.png?itok=Fy5YSpxv" width="220" height="119" alt="Papier peint orange-brun-rouge années 1970-1980" loading="lazy" typeof="foaf:Image" class="image-style-medium" /> </a> </div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><a title="Voir le profil utilisateur." href="/artistes/1" lang="" about="/artistes/1" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">dbourrion</a></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">dim 19/09/2021 - 09:44</span> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Bureau où, assis, toujours, un homme au costume de croque-mort triste, au regard sévère persuadé de son importance incompréhensible, signait un document dont on ne voyait rien, dont on ne distinguait pas une ligne. Ce qui fait que l'homme, Ministre, Président, Sous-Secrétaire d'on ne savait quoi, aurait pu tout autant être en train de signer une feuille blanche. Ou une lettre à une lointaine cousine pas vue depuis des années, vivant quelque part en Bretagne. Ou à une amante secrète, le monsieur si discret se réjouissant alors de jouer ainsi avec les reporters. Frémissant intérieurement, sans perdre un sérieux résultat d'années d'entraînement, de prendre le risque d'être surpris, de voir tout un pan de sa vie jusque-là caché soigneusement, apparaître au grand jour, devant la France entière la bouche ouverte. Sa propre famille. Son épouse découvrant tout en même temps que les voisins. Ou, plus drôlement, terminant une carte postale à un ami, carte portant, au dos, une photographie du palais, et sur laquelle l'homme inscrit quelques mots d'amitié, ou une blague, de ces phrases toutes faites que nous connaissions tous, <em>Bonjour de l'Élysée où je passe de bonnes vacances sous une météo très estivale</em>.</p> </div> <section class="field field--name-comment-node-texte field--type-comment field--label-hidden comment-wrapper"> </section> Sun, 19 Sep 2021 07:44:13 +0000 dbourrion 2322 at https://www.face-ecran.fr Comment je n'ai pas tué François Mitterrand #6-2021 https://www.face-ecran.fr/2021/09/16/comment-je-nai-pas-tue-francois-mitterrand-6-2021 <span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden">Comment je n&#039;ai pas tué François Mitterrand #6-2021</span> <div class="field field--name-field-illustration field--type-image field--label-hidden field__item"> <a href="https://www.face-ecran.fr/sites/default/files/screenshot-www.papierpeintdesannees70.com-2021.09.05-17_46_23_0.png" title="Papier peint orange-brun-rouge années 1970-1980" data-colorbox-gallery="gallery-texte-2321-tBL7FZEgSYk" class="colorbox" data-cbox-img-attrs="{&quot;alt&quot;:&quot;Papier peint orange-brun-rouge années 1970-1980&quot;}"><img src="/sites/default/files/styles/medium/public/screenshot-www.papierpeintdesannees70.com-2021.09.05-17_46_23_0.png?itok=Fy5YSpxv" width="220" height="119" alt="Papier peint orange-brun-rouge années 1970-1980" loading="lazy" typeof="foaf:Image" class="image-style-medium" /> </a> </div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><a title="Voir le profil utilisateur." href="/artistes/1" lang="" about="/artistes/1" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">dbourrion</a></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">jeu 16/09/2021 - 19:54</span> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>La cible, ce sera bien n'importe quoi. Un arbre plus large que les autres. Une botte de paille, une souche. Une bouteille vide. Une vieille pancarte qui n'en peut déjà plus. Voire rien, parce que l'important n'est pas tant d'atteindre une cible que de tenter. Et puis cela ne dure pas. Quelques explications, le père charge le fusil, se met juste derrière nous. Il soutient l'arme le temps que l'on prenne mesure de son poids. Puis une fois tout vérifié, nous laisse les commandes. On pose l'index sur la détente. On sent le lourd partout. On tente de viser. On ne voit rien du tout. Lorsqu'il pose sa main sur notre épaule d'une seul coup trop frêle, on comprend le signal. Le coup part d'un seul <em>clic</em>. C'est prendre un coup de poing venu inattendu. Ou pas aussi violent, pas tellement brutal. Sec plus qu'un sarment. C'est se retrouver sourd aussi, quelques minutes, tellement tout cela fait du bruit. Longtemps. Dans un écho qui traverse plusieurs fois toute la vallée, et rebondit. Se cogne partout. Revient. Repart. Alertant aux passages les gens dans le village, qui savent bien ce qu'il se passe là d'où viennent les tirs. Puisque chaque homme ici a reçu le même apprentissage à l'odeur de poudre.</p> </div> <section class="field field--name-comment-node-texte field--type-comment field--label-hidden comment-wrapper"> </section> Thu, 16 Sep 2021 17:54:03 +0000 dbourrion 2321 at https://www.face-ecran.fr Comment je n'ai pas tué François Mitterrand #3-2021-2 https://www.face-ecran.fr/2021/09/06/comment-je-nai-pas-tue-francois-mitterrand-3-2021-2 <span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden">Comment je n&#039;ai pas tué François Mitterrand #3-2021-2</span> <div class="field field--name-field-illustration field--type-image field--label-hidden field__item"> <a href="https://www.face-ecran.fr/sites/default/files/screenshot-www.papierpeintdesannees70.com-2021.09.05-17_46_23.png" title="Papier peint orange-brun-rouge années 1970-1980" data-colorbox-gallery="gallery-texte-2320-tBL7FZEgSYk" class="colorbox" data-cbox-img-attrs="{&quot;alt&quot;:&quot;Papier peint orange-brun-rouge années 1970-1980&quot;}"><img src="/sites/default/files/styles/medium/public/screenshot-www.papierpeintdesannees70.com-2021.09.05-17_46_23.png?itok=HlBlQ5Vu" width="220" height="119" alt="Papier peint orange-brun-rouge années 1970-1980" loading="lazy" typeof="foaf:Image" class="image-style-medium" /> </a> </div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><a title="Voir le profil utilisateur." href="/artistes/1" lang="" about="/artistes/1" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">dbourrion</a></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">lun 06/09/2021 - 21:10</span> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Espoir détruit sans coup férir par l'aube. Par le quotidien que chaque famille trouvait devant sa porte dès cinq heures du matin. Déposé par une ombre invisible mais toujours présente laissant chaque jour, y compris le Dimanche, comme témoignage de son passage silencieux, les dernières nouvelles. Où celles qui importaient le plus étaient tout particulièrement la rubrique nécrologique, puis la liste des mariages ou des naissances. La mort, la vie. L'horoscope également, auquel personne ne croyait tout en y croyant dur comme fer. Enfin la météo, parce qu'un peuple de paysans veut toujours savoir ce qui lui tombera dessus. Ce matin-là, en <em>Une</em>, s'étalant avec l'absence de gêne de ces gens-là, tous trouvèrent, et nous avec, la tête qu'on ne voulait pas y voir. Et puisque c'était cette fois écrit sur du papier, loin des pixels, et que le journal l'affirmait, c'est donc que c'était vrai. Indiscutable. Le bol de chocolat en aurait un goût bien amer.</p> </div> <section class="field field--name-comment-node-texte field--type-comment field--label-hidden comment-wrapper"> </section> Mon, 06 Sep 2021 19:10:05 +0000 dbourrion 2320 at https://www.face-ecran.fr Comment je n'ai pas tué François Mitterrand #3-2021 https://www.face-ecran.fr/2021/09/05/comment-je-nai-pas-tue-francois-mitterrand-3-2021 <span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden">Comment je n&#039;ai pas tué François Mitterrand #3-2021</span> <div class="field field--name-field-illustration field--type-image field--label-hidden field__item"> <a href="https://www.face-ecran.fr/sites/default/files/screenshot-www.papierpeintdesannees70.com-2021.09.05-17_46_23.png" title="Papier peint orange-brun-rouge années 1970-1980" data-colorbox-gallery="gallery-texte-2319-tBL7FZEgSYk" class="colorbox" data-cbox-img-attrs="{&quot;alt&quot;:&quot;Papier peint orange-brun-rouge années 1970-1980&quot;}"><img src="/sites/default/files/styles/medium/public/screenshot-www.papierpeintdesannees70.com-2021.09.05-17_46_23.png?itok=HlBlQ5Vu" width="220" height="119" alt="Papier peint orange-brun-rouge années 1970-1980" loading="lazy" typeof="foaf:Image" class="image-style-medium" /> </a> </div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><a title="Voir le profil utilisateur." href="/artistes/1" lang="" about="/artistes/1" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">dbourrion</a></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">dim 05/09/2021 - 17:42</span> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Écran, ainsi, qui s'éteindra en un bref flash sur ces scènes orgiaques dont nous, plus jeunes, nous régalions quand même un peu, il faut en faire l'aveu, il y a prescription. L'image se ramassant en un minuscule point blanc posé plein centre de l'espace gris bombé avant de se dissoudre lentement dans une forme de rien. Avec ce petit bruit de transistors se déchargeant que produisait toujours le téléviseur lorsque l'on appuyait sur le gros bouton à poussoir le faisant taire. Son immédiatement suivi du bruissement de l'électricité statique crépitant, semblant se rétracter, cesser ce qu'on pensait nous irradier — tout était décidément plus bruyant alors, lorsqu'on y pense. Qu'on revient par l'esprit dans cette époque maintenant tellement loin que tout s'y mélange peu à peu. Dans un brouet d'où émergent des oranges, des jaunes, des bruns, formant liés d'improbables motifs terriblement géométriques que l'on retrouve, parfois, aux murs. Cachés sous les couches de papiers peints venus depuis les recouvrir. Les protégeant. Les figeant tel que avec l'époque qui les a vu naître puis conquérir tout l'espace. Tels les chevelus qui, ce soir-là, dansaient sur les capots de leurs voitures garées dans le grand n'importe quoi de la soirée des résultats.</p> </div> <section class="field field--name-comment-node-texte field--type-comment field--label-hidden comment-wrapper"> </section> Sun, 05 Sep 2021 15:42:18 +0000 dbourrion 2319 at https://www.face-ecran.fr