Océan gris

Onglets principaux

On ne croisait jamais personne ni sur la plage ni sur le bord de la piscine dont l'eau demeurait chaque jour immobile comme un temps noyé on voyageait de la fenêtre et jusqu'au lit on revenait on attendait qu'une tempête vienne nous brusquer on regardait sur la jetée des silhouettes toutes rêvées, on attendait, on écrivait de longues lettres sans aucun mot on entendait venue de loin une écume blanche se rouler sur le sable on attendait on entendait l'océan gris qui nous tenait.