Closes

Onglets principaux

A force nous parvenions à nous couper de tout, de nos amis, de nos familles, jusqu'à l'instant tellement cherché où le monde finissait par nous laisser dans un oubli sans fond. Là, réfugiés dans nos maisons dont les volets plus jamais ne s'ouvraient, nous passions de pièces de pièces en suivant prudemment les raies de lumière du peu de soleil qui parvenait encore à passer entre les lames nous protégeant de l'extérieur et peut-être même de nous. Parfois, de toute la journée, il n'y avait que ça qui nous tenait debout. Parfois aussi, nous demeurions plus simplement sur nos couches rapiécées à flotter doucement dans la mémoire de ceux que nous avions été.