Enfance

Onglets principaux

Sur ces terres de ruissellements c'est des langues oubliées et nous juste derrière
Puis bruit des funérailles, gelées quand relevailles.

(Mendiant et bien assez pour perdre coeur, figure, sommeil aux mains des acqueducs)

Enfance, tu demeures face mer à guetter on ne sait quoi dans ton mystère de silhouette ;
Enfance, tu as d'esquisses la lente levée ;
Enfance, tu marques à pleine bouche nos noms de sable, le froissement de nous.

Toi qui écoutes les neiges de nos champs, toi la prudente, tu sais ce qui n'est pas de mots.

Texte né en direct sur Twitter
Nuit du 06 au 07 novembre 2010