Une illusion

quelque chose comme la ville des villes qui enfantait chaque jour son propre monde rêvé une illusion une fiction mais si réelle tellement poussée à ses limites que nous finissions tous par croire que c'était vrai qu'il y avait là de l'autre côté des grandes eaux cette ville-là ces endroits-là vus et revus sur les écrans sur les photos et puis contés et racontés de par le monde et par nous tous qui y étions passés un jour que nous disions autour des tables et puis des feux et des comptoirs (évidemment jamais personne pour mettre en doute nos histoires et même pas nous et même pas ceux qui disaient même chose que nous - nous tenions tous une seule ligne et nous tenions mutuellement dans le mensonge dedans nos rêves parce que sans eux nos pauvres vies n'étaient plus rien qu'une longue attente pas de la mort ça nous savions, mais d'un regard).