Bibliothèque

Ecoutant les derniers lecteurs qui sortaient en discutant l'annonce de la fermeture venait de résonner tomber des hauts-parleurs maintenant c'était de la musique j'ai regardé le groupe d'étudiants qui se hâtait suis passé dans les rayons pour écouter le silence commençant à s'installer l'équipe avait déjà refermé les portes éteint la plupart des lumières de loin j'ai fait signe que je restais encore un peu ils sont partis en discutant fort encore un peu de bruit de plus en plus éloigné et puis tout s'est figé.
Marchant lentement dans les grandes salles silencieuses mes pas faisaient un son léger un frottement sur la moquette rase j'entendais ma respiration dans ces espaces volumes imposants sur certaines tables des livres avaient été abandonnés parfois rangés entassés parfois laissés comme cela jetés en tous sens de temps à autre même restés ouverts à la page sur laquelle travaillait la personne il m'arrivait de m'assoir et de commencer à lire là au hasard.
Ramassant un livre d'art qui était tombé au sol le feuilletant le dégustant le papier glacé lourd semblait me parler mais pas autant que les reproductions un peintre que je ne connaissais pas je suis resté longtemps debout contre un rayonnage le dos appuyé à m'emplir de cette profusion de couleurs qui jaillissait du papier à m'en faire mal aux yeux au coeur tellement cela touchait en moi je ne sais quoi.