Tumulus #11

Tout ça se passe loin du village encore, de la vallée en vrai, cela n'intéresse donc personne et puis personne ne peut savoir que ça a commencé même si dans les journaux de minuscules entrefilets ont évoqué une route, le début du chantier,

Fossile #19-2

Il s'en est fallu de peu que rien n'arrive puisque c'est le hasard qui a fait tout ça, les deux familles installées l'une en face de l'autre dont les enfants se connaissent tant qu'ils finissent par faire mariage, ce seront mon père et ma mère

Tumulus #10

Or donc voilà à un moment que ça commence, je veux dire, vraiment : à l'aube des hommes arrivent sur un dépôt, ils sont éveillés déjà depuis longtemps, ils habitent loin, la plupart sont des intérimaires

Fossile #19-1

On pourrait s'être trompé, du début à la fin : quelqu'un aurait trouvé l'image dans ces paquets de vieux clichés fatigués sur lesquels on tombe immanquablement dans toute brocante qui se respecte, qui suit la codification de ces moments voués au partage des choses, on écrirait partage des morts que ce serait plus proche de ce qu'on ressent à chaque fois, on évite soigneusement de s'y retrouver,

Tumulus #9

Lui pour ce qui le touche ne chôme pas qui sait déjà qu'il va chapeauter tout ça, le chantier, les hommes, qui commence à couvrir les murs de son bureau de diagrammes, plannings, rétro-plannings s'avérant autant d'outils dont il se sert pour organiser les fourmis loin, là-bas, qui changeront la face du monde. Il s'appelle William.

Tumulus #8

Les choses n'avancent pas vite. Un tel chantier se décide comparativement rapidement mais il ne démarre pas comme ça, d'un claquement de doigt, d'un simple paraphe en bas d'une page, et la préparation de la première tranchée prend tellement de temps qu'il s'en faudra longtemps encore avant qu'une pelle renverse la première motte, creuse son premier trou.

Tumulus #7

Ce qu'ignorent ceux du village, eux qui n'ont d'ailleurs rien vu, on pourrait bien n'en parler pas mais tout de même, cela fait part de cette histoire, pose un décor, c'est que cette camionnette n'est pas seule à sillonner ainsi, à s'arrêter partout.

Fossile #20

On devait ne faire que partir de là, de l'image, l'utiliser comme point de départ, tourner autour et d'elle aller conter ce qui l'entoure, elle devait être le pivot de l'histoire qui devait parler des gens autour, des maisons, des champs, des sept d'un côté et de l'autre dont le nombre s'amenuise maintenant et la dernière c'est dans son vergers de pommiers qu'elle est passée comme ça d'un coup,