Une sorte de journal — 29 décembre 2016

Onglets principaux

Ils traquent la forêt à coups de chaînes et de craquements sourds, des claquements ; je retiens chaque jour mon souffle, ce n'est pas encore écrire ; maintenant c'est un monde plus large où j'ai gardé mêmes limites de ces effilochements.

Licence Creative Commons